Réfléchissez avant de vous engager !  ☠☠
☠☠ Mieux vaut être seul que mal accompagné


Le mariage gris, ou l'art de passer des beaux mots d'amour, aux gros mots de tous les jours !
Le mot Bezness, est apparu dans les années 90, il est tiré du film du même nom. C'est l’histoire de Roufa, un jeune et beau Tunisien, qui vit de son corps en se prostituant auprès de touristes européennes d’âges mûrs.
Avec l'Internet et les voyages Low cost, le fléau a pris une ampleur considérable depuis le début des années 2000, l'Europe se trouve ainsi au carrefour des cultures, nous pouvons dorénavant parler de la mondialisation du mariage. L'attrait de l'Europe et surtout de la France pays au système social hyper développé est source de toutes les convoitises.
Personne n'est à l'abri de ce fléau, les stratégies sont rodées de telles sortes que le piège se referme sur vous au fur et à mesure des écrits, des coups de téléphone, oui l'amour rend aveugle, tout le monde le dit, mais il rend également naïf apparemment.
Il n'y a aucun profil type des victimes. Elles sont issues de tous milieux, la parité est respectée, on y compte autant d’hommes que de femmes", qu'ils soient français 100% pur jus ou français d'origines étrangères. Cependant, un faisceau d’indices doit mettre la puce à l’oreille de la personne en passe de devenir victime.

RÉAGISSEZ, VOICI QUELQUES CONSEILS !
En premier lieu, vous trouverez ci-dessous la mise en garde du Consulat Général de France à Yaoundé, nous pensons que ce texte devrait être apposé sur tous les sites consulaires français afin que chacun soit avisé.

Avertissement : L’attention des ressortissants français est attirée sur les risques éventuels encourus lors de contacts noués par voie de correspondance ou d’annonces (internet, courrier postal, annonces dans des revues) avec des ressortissants camerounais, certains d’entre eux cherchant à les rencontrer à seules fins d’extorquer différents avantages de leur interlocuteur (mariage, acquisition de la nationalité étrangère, reconnaissance d’enfants naturels ou adultérins...), au besoin en utilisant des méthodes coercitives. De nombreuses unions se terminent en catastrophe dès que le conjoint étranger est arrivé en France. Des réseaux existent qui facilitent les mariages de complaisance dans le seul but de contourner la règlementation française des visas.

Réfléchir est le maître mot pourquoi ?



LES PREMIÈRES ALERTES :
La première chose qui devrait attirer votre attention sur le devenir de votre union devrait être au moment de la délivrance du CCAM ou de la transcription de votre mariage.

Si le consulat à des doutes sur :
- La validité de l'acte d'état civil du conjoint étranger;
- Suspicion de défaut d'intentions matrimoniales;
- Suspicion de fraude à l'état civil;
- Suspicion d'acte de mariage récognitif;
- Suspicion de bigamie.
C'est à ce moment-là, que vos neurones doivent travailler, car le consulat vous informera que pour une des raisons évoquées ci-dessus ou pour une autre raison que votre dossier est transmit au parquet à Nantes.

Dès ce moment-là, il faut vous poser, réfléchir sur l'argumentation consulaire et faire le point avant d'engager quelques procédures que ce soit pour contester la décision consulaire.

Car les procédures à Nantes sont longues, onéreuses, et l'amour que vous portez à votre ami(e) ou conjoint étranger peut vous engluer dans un dédale juridique, c'est à ce moment-là que vous devenez une victime en puissance si vos procédures engagées à Nantes sont couronnées de succès.

Chaque année, des milliers de dossiers sont transmis à Nantes, chaque année la majorité des couples gagnent devant cette juridiction.

De toutes les manières, combien même vous êtes marié à l'étranger, il faudra encore prendre un temps de réflexion avant de demander la transcription, et refaire une mise à jour de votre parcours, en quelques sortes se repasser le film pour voir si rien ne laisse apparaître une fraude à l'institution du mariage, car rien ne vous oblige à demander la transcription du mariage sur les registres français de l'état civil !

MIEUX VAUT SE PRENDRE UNE GIFLE AU COEUR AVANT, PLUTÔT QUE DE DEVENIR UNE VICTIME EN PUISSANCE.
- Combien réfléchissent avant de conclure la procédure ? (personne)
- Combien critiquent les consulats quand ils n'obtiennent pas la transcription ou le CCAM ? (beaucoup trop)
- Combien critiquent le Gouvernement parce qu'ils se sont fait flouer dans leurs sentiments ? (encore plus) Pourtant avec un peu de bonne foi, personne ne pourra contester les mises en garde consulaires lors des auditions !

Autre erreur à ne pas commettre :
Si on prend pour exemple le Cameroun, vous arriverez dans un pays ou le smic mensuel temps plein français équivaut à dix-huit mois de salaire pour une femme de ménage au Cameroun, forcément, et cela je l'ai souvent constaté vous avez le ressenti d'un pouvoir d'achat puissance 20, il est alors facile de céder à se sentiment de puissance, surtout restez humble, ne serait-ce que par respect de la population locale puis pour le vôtre. N'oubliez pas que lorsque vous rentrerez en France vos factures seront là à vous attendre les bras ouverts, le retour à la réalité est souvent coriace.

Mais que ce soit pour le Cameroun ou un autre pays retenez que l'€uro est très convoité n'hésitez pas à vous renseigner sur la valeur de la monnaie locale par rapport à l'€uro. Pour notre part, nous avons sur notre site un convertisseur Euros-F CFA qui vous aidera bien.

Tout ceci est un faisceau d'indices qui doit vous mettre en alerte et de fait apprendre à se poser les bonnes questions ! Souvent les consulats émettent des doutes, personne ne pourra le contredire...! Pourtant avant de critiquer ces décisions consulaires, il faut apprendre à se poser les bonnes questions, car ensuite c'est trop tard vous êtes attaché à un boulet et trainerait une misère psychologique sur des années.

Vous avez connu quelqu’un sur Internet ou lors d’un voyage dans un pays étranger. La relation au départ, se passe plutôt bien, il ou elle est amoureux fou de vous, il y a fort à parier que la personne qui vise le but migratoire évoque le mariage en premier et très rapidement après votre rencontre, il évoquera son mal-être en votre absence, ses conditions de vie au sein de sa famille, n’hésitera pas à dire que celle-ci est prête à le mettre à la porte.
Vous fera comprendre que vous devez faire des cadeaux à la famille, sous prétexte d’une coutume locale.
Retenez que le mariage mixte est un mélange de culture, les deux cultures doivent y trouver leurs comptes, personne ne peut tirer la couverture pour lui seul.
Si la dot est évoquée, répondez :
Ah oui la dot !
Puis, laissez-les venir, laisser faire les propositions. Si c'est énorme, répondez ceci : D'accord, bon il faut d'abord que je retourne en France travailler et mettre de l'argent de côté, on reparlera mariage dans quelques années.
Retenez que ce genre de comportement est chose courante, sans tomber dans la paranoïa, il faut vous imposer dès le départ, faire comprendre (même si c’est faux) que vous n’êtes pas riche, et surtout ne jamais envoyer de l'argent par le biais des mandats internationaux, western Union, etc.

Prenez pour principe cette phrase et faites en votre leitmotiv : Il ou elle a survécu sans moi jusqu'à ce jour, il ou elle y arrivera encore.
Ne surtout pas ne serait-ce qu’un instant, mettre le doigt dans l’engrenage, ne payez rien (walou, nada) et vous verrez très vite le changement de comportement.

Aussi, un petit test à faire :
Essayer de contrarier le ou la prétendante, refusez ses demandes gentiment, et remarquez les changements.

Si au préparatif de la cérémonie de mariage, on vous informe qu’en tant que blanc vous devez payer, répondez pas de souci, on fait un petit repas en comité restreint dans un bon resto de la ville.

Dîtes également que la grande fête se fera lors d’un prochain voyage, car les aller-retour entre la France vous ont coûté cher.

Ne vous laissez pas envahir par la pression de votre prétendant ou de sa famille, restez cool et zen, faites comprendre que le mariage est un acte sérieux. Bref, donnez-vous du temps pour appréhender la situation, la famille, la culture et les réelles ambitions du postulant au mariage.
Dîtes vous ceci :
Des beaux gosses ou de belles filles il y en a partout, vous n'avez pas en face de vous un être unique. Mieux vaut avoir des gifles au coeur avant le mariage plutôt qu'après, ça coûte beaucoup moins cher avec la souffrance et les soucis en moins.


NE PAS SE TROMPER D'INTERLOCUTEUR :
Une fois que votre conjoint est en France, vous constatez un petit changement d'attitude et vous vous posez les questions suivantes :
• Pourquoi il est devenu comme ça ?
• Pourquoi il devient arrogant ?
• Pourquoi est-il moins attentionné ?
• Pourquoi il ne respecte pas les promesses faites auparavant ?
Dîtes vous que se sont peut-être les prémices d'une arnaque annoncée, restez zen et commencez à réunir des preuves que bien entendu vous mettrez à l'abri soit chez des amis ou chez votre famille.

PROFIL DES COUPLES MIXTES :
En général le/la français (e) est :
• Plus vieux que le futur conjoint étranger.
• Souvent, dans une tranche d'âge oscillant entre 40 - 65 ans voir plus.
• Certainement divorcé d'un ex-conjoint français.
• En mal de tendresse.


La différence d'âge n'est pas un frein aux mariages mixtes, aucun texte du Code civil n'existe dans ce sens, cependant, avec un peu réflexion, des questions essentielles devraient venir :
• Vais-je accepter ses différences culturelles et/ou religieuses ?
• N'est-il pas trop jeune pour moi ?
• Nos physiques sont à l'opposé est-il vraiment amoureux de moi ?
• Que recherche-t-il, quelles sont ses ambitions ?
• Va-t-il accepter mon mode de vie et ma culture ?
• Avons-nous les mêmes attentes ?
• Vais-je supporter de potentiels reproches de ma famille ?
Ces questions essentielles, aucun ne se les pose, étant donné que les couples mixtes, souvent séparés par des milliers de km s'unissent à la hâte, ils savent pertinemment que la procédure est longue.

Depuis le temps que les médias couvrent l'actualité des couples mixtes (mariages gris, différences de cultures, les échecs dans le couple, etc.) je ne comprends pas pourquoi tant de gens se font encore avoir.







Posted by Christian.


Partager ce site sur Facebook